Nous sommes le Lundi 5 Décembre 2022

Prix vin jaune, un vin de caractère à découvrir

🍷 Vin

Le vin jaune est un vin blanc sec du Jura, produit dans la région de l’AOC Arbois.

Il est élaboré à partir du cépage savagnin.

Le vin jaune est un vin rare, très recherché par les connaisseurs.

Il bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée depuis 1937. Son nom provient de sa couleur jaune orangée due à une oxydation naturelle des jus de raisin pendant leur élevage en fûts de chêne. Nous allons voir çà de plus près.

 

Qu’est-ce que le vin jaune ?

Le vin jaune est un vin blanc issu de raisins du Jura.

Il est produit dans la région viticole du Jura en France. Ce vin possède une particularité, car il est fermenté à la manière des vins blancs : avec des levures et le moût sont placés en cuves inox ouvertes.

Le vin jaune obtenu n’est pas filtré, mais il subit une oxydation naturelle, qui se poursuit lentement pendant plusieurs années avant d’être mis en bouteille.

Le processus de production du vin jaune se déroule au cours de l’année, ce qui explique que cette spécialité ne soit commercialisée qu’au printemps ou à l’automne.

Les vendanges ont lieu entre fin septembre et début octobre, les raisins sont cueillis à maturité optimale et pressés immédiatement après la récolte afin de permettre l’expression maximale des arômes variétaux dans le moût.

Les jus ainsi obtenus sont placés en fûts inox où ils commencent leur fermentation par les levures présentes naturellement sur la peau des baies (on parle alors de fermentation alcoolique).

La transformation commence très rapidement et les levures transforment tout le sucre contenu dans les baies en alcool et donnent naissance au premier jus appelé « 1er cru ». Cette première phase va perdurer durant plusieurs mois avant que le sucre résiduel ne soit consommé et transforme totalement le moût en acide malique (ce qui correspond au second jus appelé « 2e cru »).

Lire la suite  Où acheter du vin dans le Jura ?

La transformation continue alors progressivement vers l’acidité totale grâce aux acides lactiques présents naturellement dans les baies.

Qu'est-ce que le vin jaune ?

D’où vient le vin jaune ?

C’est en 1869 que Louis Pasteur a découvert la présence d’une enzyme naturelle, appelée l’éthanal, dans le vin jaune. Cette enzyme est produite par les levures qui se développent naturellement sur les bourgeons de raisins.

La fermentation alcoolique des raisins entraine une transformation du sucre en alcool. Une fois ce processus achevé, il reste un résidu solide : le tartre ou l’acide tartrique. En 1875, Pasteur identifie l’éthanal comme étant la cause de la formation du goût caractéristique du vin jaune et émet même l’hypothèse qu’il pourrait être utilisé comme conservateur naturel.

Les premiers producteurs de vin jaune ont suivi ces recommandations et ont constaté que leurs ventes augmentaient considérablement après avoir arrêté d’ajouter des intrants chimiques à leur production. Aujourd’hui, le vin jaune est toujours produit exclusivement dans certaines régions viticoles françaises selon des méthodes traditionnelles très strictement contrôlées.

Lorsque ses conditions de production sont respectées, son goût est unique à chaque millésime tout en conservant une qualité constante au cours des années. Si l’on peut dire que c’est une eau-de-vie douce et délicate, elle n’en demeure pas moins forte avec un fort potentiel gustatif qui s’apparente à un vin rouge sec ou blanc !

Quels sont les caractéristiques du vin jaune ?

Le vin jaune est un vin blanc produit en Bourgogne, dans la région viticole de Bugey. On trouve ce vin uniquement dans les caves du département de l’Ain.

Il doit son nom à sa jolie couleur orangée due à la présence d’un champignon microscopique appelé la clavaire des vendangeurs.

La clavaire des vendangeurs est également responsable de l’odeur caractéristique que dégage le raisin au moment où il est pressé et mis en cuve. Cette particularité permet de reconnaître un bon vin jaune, mais ne constitue pas une garantie absolue quant à sa qualité.

Lire la suite  5 vins sans sulfites que vous pouvez boire en toute bonne conscience

Les producteurs s’accordent à dire qu’il s’agit d’un vin particulièrement difficile à produire. Pour obtenir cette couleur orangée, les raisins doivent macérer durant plusieurs semaines avant d’être pressés pour donner naissance au vin jaune. Ce processus nécessite beaucoup de temps et requiert des conditions climatiques favorables, ainsi qu’une main-d’œuvre qualifiée et expérimentée pour extraire le moût sans endommager les baies ni altérer la couleur du liquide final.

Pourquoi le vin jaune a-t-il sa propre bouteille ?

De nos jours, le vin est une boisson très appréciée.

Il est associé à un bon repas et permet de passer des moments conviviaux avec ses proches. Cependant, il faut savoir que la création du vin remonte à l’Antiquité.

Il y a plus de 6000 ans, les Égyptiens connaissaient déjà le vin et les Grecs l’appréciaient beaucoup.

Les Romains étaient également connus pour leur grande passion pour ce breuvage. Dans la Grèce Antique, on buvait du vin mais seulement en petite quantité, car cette boisson était considérée comme trop alcoolisée. En revanche, les Romains avaient développé une technique permettant d’obtenir un breuvage moins alcoolisé : ils ajoutaient de l’eau au même moment où ils faisaient fermenter la récolte de raisin destinée à produire du vin. Cette opération était appelée « serpentage ».

Le serpentage consistait à emmêler le raisin tel un serpent afin de faciliter son passage dans les caisses en bois qui servaient à transporter le raisonn vers la cave où se faisait sa fermentation (lorsqu’on fermentait une pâte par exemple). Avec cette technique, on obtenait du vin blanc moins alcoolisé que celui produit par serpents sement direct (les grappes passant directement dans les tonneaux).

Les Romains avaient donc compris qu’en faisant fermenter leurs raisons sans ajouter d’eau au même moment, ils obtiendraient un meilleur résultat en termes de qualité du produit fini.

Lire la suite  Investir dans les Bordeaux Primeurs en 2022 : les vins qui vaudront le plus cher

Pourquoi le vin jaune a-t-il sa propre bouteille ?

Quel est le prix moyen d’un bon vin jaune ?

Le vin jaune est un vin produit dans la région de Jura.

Il s’agit d’un vin blanc sec issu d’un cépage unique, le savagnin.

Il est élaboré à partir du cépage local appelé « Savagnins ». Ce dernier ne peut être mis en production que lorsque les conditions climatiques sont favorables et particulièrement en hiver.

Les raisins sont récoltés manuellement et seuls les grains entiers sont utilisés pour l’élaboration du vin jaune.

Le processus de fabrication du vin jaune comprend une longue période de macération des raisins, ce qui donne au vin son goût si particulier.

La durée varie selon les producteurs, mais elle est généralement comprise entre trois et six mois. Avant la dégustation, on procède à une seconde fermentation en bouteille pour permettre au vin de prendre possession des lieux où il va rester plusieurs années avant d’être consommé par le consommateur final.

Vous trouverez sur internet différents types de prix concernant le prix d’un bon jouy-lès-Reims rouge ou jouy-les-Reims blanc (prix moyen par bouteille) :

  • Entre 9 € et 10 €
  • Entre 10 € et 11 €
  • Entre 11,50 € et 12 €
  • Entre 15 € et 16€
  • Entre 20 € et 25€
  • Plus de 25€

Nous pouvons constater que le prix moyen pour un bon jouy-lès-Reims rouge tourne autour des 12 euros tandis qu’il tourne aux alentours des 15 euros pour un bon jouy-lès Reims blanc (Prix moyen par bouteille).

Le vin jaune est un vin blanc élaboré par la seule coopérative de Vin Jaune, en Comté du Jura. Il est issu d’un cépage unique, le Savagnin, qui doit être vieilli au moins trois ans en fûts de chêne. L’appellation est protégée depuis 1936.