Nous sommes le Lundi 3 Octobre 2022

Comment repérer un vin qui contient des sulfites : Votre vin contient-il des sulfites ?

🍷 Vin

Le dioxyde de soufre est un composant naturel du vin. Il est ajouté au vin comme agent de conservation et pour protéger le vin de l’oxydation. Cependant, certaines personnes ont une réaction allergique aux sulfites. Si vous êtes sensible au dioxyde de soufre, vous l’êtes également aux sulfites. Les personnes sensibles aux sulfites peuvent avoir des saignements de nez, des maux de tête et des difficultés à respirer. Si vous pensez être sensible aux sulfites, testez votre sensibilité en buvant quelques verres de différents types de vin. Si vous êtes sensible aux sulfites, évitez les vins qui contiennent plus de 20 milligrammes par litre. Poursuivez votre lecture pour savoir comment repérer un vin qui contient des sulfites, et comment gérer une sensibilité aux sulfites.

Qu’est-ce qu’un sulfite ?

Le dioxyde de soufre est une substance naturellement présente dans le raisin et d’autres fruits. Il est utilisé dans le vin comme agent de conservation et pour protéger le vin de l’oxydation. Les sulfites sont ajoutés au vin comme un ingrédient plutôt que comme un sous-produit du processus de fermentation. L’être humain a une capacité innée à métaboliser les sulfites sans éprouver de réaction importante. De nombreuses personnes ont une sensibilité extrêmement faible aux sulfites. D’autres ont une sensibilité accrue, ce qui signifie que de petites quantités de sulfites provoquent une réaction. La sensibilité aux sulfites est rare et concerne moins de 1 % de la population. Les sulfites sont souvent confondus avec les astringents. Les astringents sont des composés qui resserrent les muqueuses et aident l’organisme à combattre les infections. Les astringents comme les tanins et les polyphénols (et non les sulfites !) sont présents dans tous les vins rouges.

Comment reconnaître un vin qui contient des sulfites ?

Il existe quelques règles générales, mais il est toujours préférable de tester quelques verres de vin avant de faire des suppositions. Vous pouvez également demander au vigneron ou à l’importateur quelle est la teneur en sulfites du vin, car certains vignerons et importateurs étiquettent volontairement leurs vins « Contient des sulfites ». Une façon de repérer un vin contenant des sulfites est de lire la liste des ingrédients. Tous les vins doivent comporter la mention « raisin » ou contenir du raisin comme ingrédient. La plupart des vins contenant des sulfites comportent également le mot « sulfites » quelque part dans la liste des ingrédients. Si la liste des ingrédients n’est pas exhaustive, demandez au vigneron ou à l’importateur de vous indiquer les ingrédients du vin. La teneur en sulfites varie d’un vin à l’autre, en fonction du type de raisin utilisé, des conditions climatiques et d’autres facteurs.

Quels sont les symptômes de la sensibilité aux sulfites ?

Les saignements de nez, les maux de tête, les difficultés respiratoires et les douleurs abdominales sont des symptômes courants de la sensibilité aux sulfites. Les personnes sensibles aux sulfites peuvent avoir une réaction plus grave que celles qui ne le sont pas. Les personnes qui ont une réaction grave peuvent avoir un rythme cardiaque rapide, des étourdissements et des nausées. La sensibilité aux sulfites peut être dangereuse. Les personnes sensibles peuvent présenter des symptômes graves après avoir bu très peu de vin. Il n’existe pas de remède à la sensibilité aux sulfites, il est donc important de tester votre sensibilité et d’être prudent lorsque vous buvez du vin.

Comment réduire votre sensibilité aux sulfites

Il n’existe pas de « remède » à la sensibilité aux sulfites, mais vous pouvez faire certaines choses pour y être moins sensible. Essayez de boire un verre de vin chaque semaine sans ajouter de sulfites. Si vous constatez que vous pouvez boire certains vins sans éprouver de réaction grave, vous pourrez peut-être apprécier les vins contenant des sulfites sans souffrir d’une réaction grave. Dans le cas de la sensibilité aux sulfites, il est important de faire un test de sensibilité. Les personnes ayant une faible sensibilité aux sulfites peuvent être en mesure de boire du vin contenant des sulfites sans souffrir d’une réaction grave. Si vous êtes sensible, faites un test en buvant quelques verres de différents types de vin. Si vous êtes sensible, évitez les vins qui contiennent plus de 20 milligrammes de sulfites par litre. Il s’agit d’une indication approximative, et il est toujours préférable de boire des vins de manière responsable. Vous pouvez également essayer de rééduquer vos papilles gustatives en introduisant progressivement des vins contenant moins de sulfites dans votre routine quotidienne.
Comment réduire votre sensibilité aux sulfites

Quels sont les vins que l’on peut boire en toute sécurité ?

Vous ne pouvez pas toujours vous fier à l’étiquette. De nombreux vins rouges, comme le cabernet sauvignon et le merlot, contiennent des sulfites. Les vins blancs, comme le chardonnay et le pinot gris, ne contiennent généralement pas de sulfites. Il y a cependant quelques exceptions à cette règle. Certains vins mousseux contiennent des sulfites. Les vins sans sulfites sont généralement étiquetés comme tels. Si vous essayez d’éviter les sulfites, il est préférable de vous en tenir à ces vins. Si vous ne trouvez pas de vin sans sulfites, il est conseillé de boire du vin rouge sans ajout de sulfites.
Quels sont les vins que vous devez rechercher si vous essayez d’éviter les sulfites ?
Pinot noir
  • Le pinot noir est un cépage qui est souvent exempt de sulfites. Vins rouges
  • Le cabernet sauvignon et le merlot sont deux des vins rouges contenant le plus souvent des sulfites. Vins mousseux
  • Si la plupart des vins mousseux contiennent des sulfites, certains n’en contiennent pas.

Conclusion

Si vous êtes préoccupé par la teneur en sulfites de votre vin, il est bon de tester quelques verres de vin avant de faire des hypothèses. Vous pouvez également demander au vigneron ou à l’importateur la teneur en sulfites du vin, car certains vignerons et importateurs étiquettent volontairement leurs vins avec la mention « Contient des sulfites ». Si vous êtes sensible aux sulfites, il est préférable d’éviter ces vins : Cabernet sauvignon Merlot Pinot noir Vins mousseux Si vous craignez toujours que votre vin contienne des sulfites, vous pouvez toujours vous procurer votre vin auprès d’une autre source. Différents vignerons et différents vignobles peuvent avoir une teneur en sulfites différente.